Comment faire pousser des graines d’érable ?

L’érable est une espèce d’arbre magnifique utilisé en général en bordure de routes ou pour faire des haies. Pour obtenir cette plante, il est possible de faire germer ses graines en prenant quelques précautions. Si certaines espèces sont faciles à faire pousser, d’autres, par contre nécessitent plus d’effort. Découvrez ici l’essentiel à savoir pour faire germer des graines d’érable dans votre jardin.

Cherchez des graines d’érable d’un arbre sain

La méthode de stratification à froid est la plus utilisée pour faire pousser des espèces d’érable. Elle consiste à disposer les graines de façon superposée et à les exposer au froid pour favoriser une germination rapide. Pour que le résultat soit satisfaisant, prenez uniquement les graines issues d’arbres qui se portent visiblement bien. Il est à noter que la majorité des espèces d’érable laissent tomber leurs graines en automne.

Créez les conditions de germination dans un sachet

Dans un sachet hermétiquement fermé, de préférence à fermeture zip, mettez un papier de germination et de la mousse de tourbe ou encore du marc de café. Veillez à porter un gant avant de manier les différents éléments pour éviter que des champignons ne se développent à l’intérieur du sachet.

Vaporisez le contenu du sachet avec de l’eau

Une petite quantité d’eau suffira, car trop d’eau risque de donner un mauvais résultat. Pour éviter le surplus, vous pouvez humidifier les matières contenues dans le sac à l’aide d’un vaporisateur. De cette manière, vous ne risquez pas d’avoir un dépôt d’eau en bas du sachet.

Protégez vos graines des moisissures

Il est conseillé d’ajouter un peu de fongicides avant de mettre les graines, afin d’empêcher les moisissures de se développer à l’intérieur du sachet. Au cas où vous n’en avez pas, utilisez une solution diluée d’eau de javel.

Dans l’un ou l’autre des cas, gardez à l’esprit qu’une grande quantité de ces produits peut endommager vos graines.

Déposez les graines dans le sachet

Les étapes précédentes terminées, ajoutez maintenant vos graines d’érable dans le sachet avant de le refermer. Vous devez vous assurer d’avoir chassé l’air en surplus pour éviter que les graines ne soient altérées.

Déposez le sachet au réfrigérateur

Après avoir refermé le sachet, mettez-le au réfrigérateur pour que commence véritablement la stratification à froid. Notez que la température idéale oscille entre 1 et 5 °C. Vous pouvez contrôler cette température à l’aide d’un thermomètre pour obtenir de bons résultats.

Par ailleurs, laissez les graines au réfrigérateur pendant 2 à 4 mois. La germination peut être plus courte pour certaines espèces, mais elle peut aller jusqu’à 100 jours au moins pour d’autres.

Surveillez la germination

Il est important de vérifier régulièrement l’état du sachet pour faire les ajustements nécessaires. Assurez-vous que les conditions soient optimales pour la bonne pousse des végétaux.

Pour cela, retournez par moments le sachet lorsque vous constatez une condensation. De même, si vous vous rendez compte que les matériaux se sont asséchés, ouvrez le sachet et vaporisez-le légèrement.

Par ailleurs, faites très attention aux tâches qui peuvent être constatées sur le sachet. Lorsque vous remarquez des taches noires, il y a de fortes chances qu’elles présagent des moisissures à l’intérieur du sachet.

En outre, pensez à retirer du sachet les graines qui germent pour les faire pousser en terre.

Faites pousser les graines en germination

Lorsque vous constatez que certaines graines d’érable commencent par germer, retirez-les du sachet pour les mettre en terre.

Choisissez pour cela une terre humide dans un endroit à moitié ensoleillé. Plusieurs espèces d’érable sont favorables à un environnement mi-ombragé et s’y développent facilement.

Après avoir retourné la terre, ajoutez-y un peu de compost pour favoriser une croissance aisée. Mettez les graines dans le sol et recouvrez-les d’environ 1 cm de terre. Vous pouvez aussi mettre les graines dans un bocal et attendre que les premières feuilles apparaissent avant de les transplanter au sol.

Arrosez régulièrement et assurez-vous que l’endroit ne soit pas trop ensoleillé, au risque d’abîmer les jeunes pousses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.