Comment faire pousser un bananier ?

Le bananier est une plante arborescente dont le fruit est la banane. Pour une bonne croissance et un somptueux feuillage de celui-ci, vous pouvez y ajouter de l’engrais pour plantes vertes. Le bananier doit être arrosé durant sa période de croissance, c’est-à-dire, au printemps et en été. Vous veillerez à laisser sécher le terreau en surface entre deux arrosages. Cependant, comment faire pousser réellement un bananier ? Découvrez tous les détails dans ce billet d’info !

Choisir un bon espace de plantation

D’abord, iI est nécessaire de vérifier la température et le taux d’humidité de l’espace où vous habitez. Le taux d’humidité idéal est de 50 %. Dans la journée, la température convenable est comprise entre 25 et 30 °C. Par contre la nuit, elle ne doit pas être en dessous de 20 °C. Les températures élevées sont celles plus recommandées pour cette plante. Elle ne doit pas dépasser 34 °C ou être en dessous de 14 °C. Les bananiers peuvent prendre jusqu’à un an pour pousser et donner des fruits. Voilà pourquoi il est indispensable de maîtriser les températures durant l’année. Lorsque la température tombe en dessous de 14 °C, la croissance du bananier est interrompue.

Trouver une zone plus ou moins ensoleillée

Les bananiers poussent très vite lorsqu’ils sont exposés à la lumière du soleil 10 heures par jour. Sans cela, ils poussent moins vite. Vous avez donc le devoir de trouver l’emplacement de votre jardin qui reçoit plus de lumière.

Privilégier un endroit où l’eau est bien drainée

Les bananiers consomment énormément d’eau. Cependant, ils ont tendance à se dégrader lorsque l’eau vient à se stabiliser au pied de leurs racines. Pour comprendre comment le sol draine l’eau, il suffit de faire un trou de 30 cm de profondeur. Laissez ensuite le sol absorber l’eau. Après que le trou soit vide, vous le remplissez à nouveau. Vous mesurez ensuite la quantité d’eau qui reste dans le trou après une heure.

L’idéal pour faire pousser votre bananier est entre 7 et 14 cm de drainage d’eau par heure. Par ailleurs, vous avez la possibilité d’améliorer le drainage. Pour ce faire, vous devez le planter sur un parterre en 15 % de perlite dans le sol. Cela s’avère encore plus utile, quand le bananier que vous plantez est sans feuille. En fait, les feuilles favorisent la vaporisation en cas d’excès d’eau.

Accorder assez d’espace à votre bananier

Techniquement, le bananier est classé dans la catégorie des herbes. Cependant, il y a plusieurs facteurs qui permettent de le confondre aux arbres. Certaines espèces de bananiers peuvent en effet atteindre 8 mètres de hauteur. Pour savoir concrètement l’espèce que vous achetez, cherchez à savoir la provenance de votre bananier. Vous pouvez vous rapprocher par exemple d’un revendeur de bananiers.

Évaluer le trou dans lequel vous plantez le bananier

Veillez à planter votre bananier dans un trou de 30 cm de largeur et 25 cm de profondeur. Faites des trous larges lorsque vous le plantez dans une zone où le vent souffle régulièrement. Là aussi, vous devez utiliser beaucoup de terreaux. Il faut en effet respecter scrupuleusement les principes suivants.
 
  • Éloignez les bananiers des autres arbres et buissons d’au moins 5,4 mètres.
  • Plantez-en plusieurs massifs en laissant 2 à 3 mètres entre chaque bananier.
  • Sachez que les variétés naines ne nécessitent pas assez d’espace.
Il faut retenir que plusieurs bananiers plantés au même endroit peuvent se croiser pour garder une bonne proportion d’humidité et de température.
 

Faire pousser son bananier à l’intérieur

Vous pouvez aussi choisir cette option si l’endroit où vous devez planter le bananier n’est pas propice. En effet, vous avez besoin d’un endroit à l’intérieur, comme par exemple une serre, qui puisse respecter les conditions suivantes :
 
  • Vous devez disposer d’un grand pot qui pourra contenir le bananier une fois adulte ou le transplanter dans un pot plus large quand le besoin se fait sentir.
  • Utilisez des pots qui possèdent trois trous de drainage pour que l’excès d’eau puisse sortir du pot.
  • Si vous n’avez pas assez d’espace à l’intérieur, envisagez de faire pousser une catégorie de bananiers nains.
  • Utilisez la moitié d’engrais que vous utiliseriez en extérieur lorsque vous faites pousser le bananier à l’intérieur.
Si vous n’avez pas de l’espace pour faire pousser une plante de grande taille, n’y mettez pas d’engrais. Enfin, pensez à fertiliser une fois par mois votre plante. Arrosez le bananier de manière fréquente, mais faites attention à ne pas en abuser.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.