Comment planter des asperges ?

Les asperges sont des plantes vivaces qui se consomment dans plusieurs régions. Leur culture pérenne nécessite assez de patience selon la variante cultivée. En effet, il faut attendre plusieurs années pour obtenir la première récolte. Cependant, vous pouvez en profiter pendant une dizaine d'années une fois plantées. Découvrez comment planter les asperges.

Creusez des tranchées

Pour planter vos asperges, vous avez besoin de divers matériels notamment la pelle, la bêche, le piquet, le cordeau et un arrosoir avec pomme. En effet, il vous suffit de creuser les tranchées d'environ 25/30 centimètres de profondeur sur une largeur de 30 centimètres. Il est important de laisser la terre de rejet entre les tranchées. Ces dernières doivent être espacées d'environ 1,80 à 2 mètres.

Dès lors, vous n'avez plus que besoin d'ameublir le fond de la tranchée et incorporer le compost tout en fertilisant le fond. Il est important de savoir que la fertilisation des asperges se fait pendant les deux premières années. En avril, fin juin et juillet, il est impératif de stimuler le développement du feuillage. Ceci se fait à travers trois applications successives d'engrais.

Durant le mois de novembre, il est primordial d'apporter la fumure d'automne. Elle se fait à la surface des tranchées de plantation. Il s'agit d'appliquer 100 g par mètre carré d'engrais de fond plus une couche de deux à trois centimètres d'épaisseur de compost décomposé.

À partir de la pleine production, fractionnez l'apport d'azote en pleine ebandage. Il s'agit d'un tiers avant buttage, un tiers après débuttage et un tiers, un mois plus tard.

Installez des piquets

Il s'agit d'une étape nécessaire au repérage de l'emplacement des griffes d'asperges. À cet effet, vous pouvez installer un piquet d'une hauteur d'un mètre tous les 60 centimètres. Cela se fait au centre de la tranchée. Les griffes d'asperges permettront plus tard de maintenir le feuillage si vous êtes dans une région fortement ventée.

Pendant la conduite de la culture, les asperges vont prendre leurs aises dès la première année. À la deuxième, il faut niveler le terrain. Par la suite, chaque année, il vous revient de réaliser une bute durant le mois de mars sur toute la longueur de la tranchée. Cela se fait sur une hauteur de 50 centimètres. Dès le mois d'octobre, coupez les tiges sèches au-dessus du sol et procédez au nivellement du terrain.

Plantez les griffes d'asperges

Aux pieds de chaque piquet, pensez à fermer le tas de terre finement émietté sur une dizaine de centimètres de hauteur. Sur ce tas, il suffit d'installer la griffe d'asperge en répartissant les racines et en les plaçant dans le sens du rang.

Lors de la plantation des griffes, réalisez de petites butes de terre d'environ huit centimètres de hauteur. Vous devez les espacer de 70/80 centimètres. Toutefois, n'oubliez pas d'ajouter un élément pouvant supporter la croissance durant les premières années. Sur chacune de ces petites butes, il faut déposer une griffe en étalant bien des racines.

Par la suite, il suffit de remblayer le fond de la tranchée de manière qu’elle reste recouverte de cinq centimètres de terre. Par ailleurs, il est important de planter des griffes le plus vite possible après leur achat. Vous pouvez également les stocker en les étalant dans un local frais afin de retarder leur entrée en végétation. Il est cependant essentiel de ne pas tailler les racines. Au cas contraire, cela peut constituer une porte ouverte à l'infection par le rhizoctone.

Recouvrez d'une terre légère, arrosez et binez régulièrement

Il est connu que les asperges aiment particulièrement les sols sableux qui se réchauffent très vite. Toutefois, elles peuvent se contenter d'un sol plus classique. En effet, il faut éviter des sols humides et froids. Il importe aussi de mentionner que l'asperge préfère une exposition ensoleillée. Ces éléments ne vivent bien que dans un sol léger. Un sol lourd ne sera donc pas avantageux.

D'un autre côté, vous devez régulièrement biner pour éliminer les mauvaises herbes. Faites également des apports importants en termes d'engrais et arrosez en cas de sécheresse. Il n'est pas conseillé d'occuper le terrain par des cultures temporaires. Celles-ci peuvent entrer en concurrence.

De plus, il faut s'assurer que les tiges sont bien attachées à leur tuteur. Au mois de novembre, les tiges doivent être coupées et les feuilles doivent jaunir à 10 centimètres du sol. Il est recommandé de les brûler.

Au printemps de la deuxième année, il faut remplacer n'ayant pas adhéré. Par la suite, bêchez les billons en comblant la tranchée de la plantation de façon à les mettre à plat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.