Comment planter des échalotes ?

Très riche en vitamine B6, en phosphore et en magnésium, l’échalote constitue l’un des ingrédients importants de la gastronomie française. Elle est utilisée pour concevoir une grande variété de plats. Cela fait que plusieurs personnes mettent à profit leur petit jardin pour en cultiver. Si vous disposez d’un petit espace dans votre potager, vous pouvez aussi vous lancer dans sa culture. Bien qu’étant répandue, la plantation de l’échalote n’est pas facile. Pour le faire, il est important d’adopter certaines techniques. Découvrez toutes les astuces pour planter des échalotes.

Choisir un type d’échalotes

Les échalotes constituent une espèce de légumes qui ne manque pas dans les plats français. Elles possèdent des propriétés antioxydantes. Pour faire la culture de l’échalote, la première étape consiste à sélectionner l’une des variétés de cette plante. En effet, il existe plusieurs types d’échalotes.

Les échalotes grises

La variété la plus appréciée, les échalotes grises s’adaptent à la plantation hivernale. Elles se conservent en peu de temps et ne supportent pas les terres humides et lourdes.

L’échalote longue « Jermor »

L’échalote longue « Jermor » est aussi très cultivée, puisqu’elle s’adapte à toutes les régions. Simple à cultiver, elle possède une durée de conservation très longue. Encore appelée échalote hâtive, celle-ci possède une tunique cuivrée et une peau blanc rosé.

L’échalote « Red sun »

L’échalote « Red sun » fait également partie des variétés que vous pouvez planter dans votre jardin. Elle est cultivée un peu partout et offre un excellent rendement. Avec une grande qualité gustative, cette dernière se conserve aussi longtemps que vous le souhaitez. Encore appelée échalote ronde tardive, elle est rustique avec une peau rose.

L’échalote « Griselle »

L’autre forme d’échalote que vous pouvez planter dans votre jardin est l’échalote « Griselle ». Cette variété est le plus souvent labourée dans le Sud de la Loire, mais également à l’Est. Bien que cette dernière ne se conserve pas très longtemps, elle fait partie des variétés qui inondent le marché.

En dehors de ces variétés, vous pouvez aussi sélectionner plusieurs autres. On compte l’échalote perpétuelle, l’échalote « Mikor », etc. Il est important de choisir la variété que vous souhaitez planter, car les techniques de la culture en dépendent.

Bien préparer votre jardin

Une fois que vous avez sélectionné la variété d’échalote que vous désirez cultiver, vous devez à présent préparer votre potager. Il n’y a pas de magie à faire. Vous devez désherber le jardin et ajouter du compost au sol. Vous pouvez aussi utiliser de l’engrais universel.

Bien avant cela, il est primordial de connaître dans quel sol la variété d’échalote est à planter. En effet, tout comme toutes les autres alliacées, l’échalote adore les terres de jardin fertile. Elle pousse plus facilement dans les potagers bien drainés et sableux. Les espaces trop humides ne lui étant pas assez favorables, ses bulbes sont généralement cultivés sur un billon. La culture d’échalote pendant le printemps est plus recommandée que durant l’automne.

Pour apprêter votre jardin à la plantation de l’échalote, choisissez un endroit ensoleillé. Creusez la terre en profondeur afin de l’ameublir. Si vous disposez d’une terre humide, à l’aide d’un râteau, drainez-la vers vous pour créer une butte d’environ 15 cm. Cette dernière va empêcher l’humidité de faire moisir les bulbes.

Espacer les bulbes

La culture de l’échalote doit suivre des étapes qu’il ne faut pas négliger. Une fois que vous avez préparé votre sol à la plantation, il ne vous reste qu’à mettre sous terre les bulbes. Ici, vous devez avant tout espacer vos bulbes de 10 à 15 cm. Cela permet à votre échalote de disposer de la place nécessaire pour pousser aisément. Vous pouvez aussi rallonger les espaces à 30 cm pour obtenir plus de rendement.

Pour la plantation, vous devez réaliser des sillons dans votre terroir. Ensuite, enfouissez les bulbes doucement dans les sillons à environ 2 cm de profondeur. Cela permettra à la pointe du bulbe d’affleurer le sol. Après cela, vous allez recouvrir les sillons de terre fine pour favoriser l’éclosion des plantes. Pour une utilisation efficiente de votre espace et pour un meilleur résultat, respectez les mesures suivantes.

Un écart entre les bulbes de 15 cm, un écart entre les lignes : 20 – 30 cm et un nombre de bulbes/ m² : 40 à 50 sont indiqués.

Entretenir vos plantes

Bien que les échalotes constituent des plantes robustes, elles nécessitent une attention particulière. Vous devez donc garder un œil sur ces dernières. Il ne suffit pas de planter les bulbes et d’attendre les moments de la récolte. Vous devez surveiller votre plantation afin d’arroser vos échalotes si le sol est trop sec. De même, après avoir planté vos bulbes, vous devez observer leur évolution. Ainsi, dès que les fleurs apparaissent, vous devez enlever les pointes pour leur permettre de grandir plus librement.

Bon à savoir : quand cueillir les échalotes ?

La durée de la culture de l’échalote dépend essentiellement de la période dans laquelle on a fait la plantation. Pour la culture en automne, vous devez attendre entre 8 et 10 mois pour commencer votre récolte. La plantation d’hiver dure environ 5 à 6 mois. Vous pouvez cueillir vos plantes lorsque les fleurs commencent à jaunir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.