Comment planter des pommes de terre en permaculture ?

Indispensable de l’alimentation, la pomme de terre est un légume issu de la famille des solanacées. Il s’agit d’une patate qui est souvent cultivée entre le mois de mars et celui de mai. Pour réussir votre plantation, vous avez le choix entre plusieurs méthodes biologiques. Pour vous aider, voici quelques astuces pour planter facilement des pommes de terre en permaculture.

Plantez vos pommes de terre en pot ou en sac

Dans le cadre du jardinage sur balcon, cette méthode est la plus adaptée. Pour réussir la plantation de pomme de terre en pot ou dans des sacs, vous devez faire un mélange de terre, de fumier de cheval et de terreau. L’avantage, c’est que vous pouvez facilement trouver ce mélange dans les jardineries. Ensuite, vous devez percer le sac ou le pot pour permettre à l’excès d’eau de s’évacuer facilement. Sachez que l’excès d’humidité est très néfaste pour vos pommes de terre.

Par ailleurs, vous devez déposer un fond de terre puis placer les pommes de terre avant de les recouvrir de terre. Tout en suivant la croissance des pommes de terre, vous pouvez ajouter le mélange de terre. Cela permet le développement du système racinaire de vos plants de patates. Notez que le rendement des pommes de terre en pot ou en sac est très correct. Bien entendu, vous ne devez pas vous attendre à des pommes de terre plus grosses que celles qui sont récoltées en pleine terre. Toutefois, c’est un bon compromis entre l’espace utilisé et le rendement, car vous récolterez quelques pommes de terre issues de votre propre production.

Plantez vos pommes de terre de façon traditionnelle

Cette technique est la plus utilisée. En effet, il s’agit d’une méthode de culture idéale pour ceux qui ont un espace cultivable pouvant accueillir les plantations. Pour réussir votre culture, vous devez respecter un certain de nombre de critères. Tout d’abord, vous devez bien aérer la terre en profondeur. Après cette étape, vous devez faire des trous de 10 cm de profondeur pour y déposer vos pommes de terre.

Si vous voulez, vous pouvez espacer vos patates d’une trentaine de centimètres et les recouvrir de terre avant l’arrosage. Cependant, vous devez faire très attention à l’excès d’arrosage. Tout comme l’arrosage des tomates, vous ne devez pas arroser les feuilles au risque de favoriser le développement des parasites.

Lorsque le feuillage atteint 15 centimètres, vous devez butter vos pommes de terre. Cela favorise le développement des racines et des pommes de terre. Vous devez faire le buttage de façon répétée tout au long de la croissance. Cette méthode permet d’avoir un bon rendement. Par ailleurs, vous devez aussi avoir un sol bien aéré en profondeur et fertile. De plus, vous devez suffisamment améliorer la terre avec de la matière organique.

Plantez vos pommes de terre sous paille

Si vous cherchez une méthode simple et rentable, vous pouvez opter pour ce type de culture. En effet, il s’agit d’une technique qui nécessite peu d’efforts physiques. Elle est adaptée aux personnes âgées qui souhaitent faire la culture des pommes de terre. Pour commencer, vous devez bien choisir le lieu où vous voulez planter vos pommes de terre. Vous devez délimiter les bandes de cultures que vous souhaitez allouer à la plantation de vos pommes de terre. Ensuite, vous devez choisir vos patates puis les placer à même le sol. Prévoyez un espacement d’au moins 15 cm.

Vous pouvez également placer les pelures de patates afin qu’elles se décomposent et nourrissent la terre. Outre cela, vous devez mettre de compost par-dessus vos pommes de terre. Cela permet de réduire les risques de gelées. Recouvrez les bandes de 20 cm de paille puis faites le premier arrosage de manière généreuse.

L’avantage, c’est que les arrosages sont réduits. En réalité, la couche de paille permet de maintenir convenablement l’humidité. Pour faire la récolte, vous devez juste soulever la paille et prendre les pommes de terre qu’il vous faut. Cependant, vous ne devez pas oublier de remettre la paille correctement.

Plantez des tours à pommes de terre

Cette technique est adaptée à ceux qui ont un petit espace. En effet, elle permet d’exploiter au maximum la verticalité de votre jardin. Ici, le principe est très simple. Sur 3 ou 4 niveaux, vous devez placer vos pommes de terre à la base de la tour. Ensuite, vous mettez de la terre. Lorsque les feuilles sortent et les tiges sont hautes, vous pouvez mettre du terreau. Vous devez répéter l’opération jusqu’à arriver en haut de la tour. Ainsi, vos patates pourront pousser sur plusieurs niveaux.

En fin de saison, vous devez retirer la terre afin de faire la récolte. En ce qui concerne la tour à pommes de terre, vous pouvez l’acheter sur le marché ou la fabriquer vous-même. Vous connaissez à présent quelques astuces pour planter des pommes de terre en permaculture, alors n’hésitez pas à vous lancer dans votre projet.

Si vous souhaitez d’autres astuces sur la permaculture n’hésitez pas à consulter nos articles sur l’importance des haies et l’utilisation des serres en permaculture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.