Tout savoir sur les graines exotiques

Les graines exotiques proviennent de zones chaudes à tempérer tropicales et subtropicales. Elles proviennent également des régions désertiques et des forêts humides. En effet, il y existe donc un très large choix de plantes rustiques et adaptables. Voici ce qu’il faut savoir sur les graines exotiques.

Comment planter les graines exotiques?

Il est tout d’abord important de procéder à leur humidification. Elle doit se faire sur une durée de 24 heures pour ramollir l’enveloppe entourant la graine. Elle permet également à l’eau de pénétrer profondément à l’intérieur de la graine. Cette technique n’est certes pas obligatoire, mais indispensable pour accélérer la germination.

Le trempage des graines doit se faire dans un récipient d’eau à température ambiante au sein d’une pièce. L’idée recherchée est que les graines coulent au fond du récipient. Toutefois, si elles flottent, elles peuvent facilement être transportées dans les cours d’eau.

De plus, il est important d’utiliser du substrat pour favoriser l’adhérence des graines. Il permet ainsi l’émergence des jeunes plantules et favorise la croissance des racines. Pour un meilleur semis, les substrats à base de tourbe, fibres de noix de coco ou de perlite sont appropriés.

L’utilisation d’engrais est fortement déconseillée, car risque d’inhiber la germination. Elle peut aussi causer des brûlures aux plantules.

En ce qui concerne la plantation, il est important de disposer du substrat dans des pots, terrines ou mini-serres. L’utilisation d’une quantité suffisante est indispensable afin de permettre aux racines de se développer. Vous devez également humidifier suffisamment le substrat et le tasser.

Dès lors, vous pouvez déposer les graines sur le substrat. Par la suite, recouvrez-les à concurrence de 1 à 2 fois l’épaisseur de la graine. Le fait de tasser légèrement est nécessaire pour que la matière colle bien aux graines.

Comment entretenir les graines exotiques ?

L’entretien passe par diverses étapes notamment l’arrosage, la température et les délais de germination. Pour ce qui est de l’arrosage, il faut noter que le substrat doit rester humide jusqu’à l’étape de germination des graines.

Toutefois, s’il est détrempé, il risque d’y avoir pourrissement et apparition de maladie et de champignons. Après l’arrosage, la présence d’eau stagnante ne doit jamais se faire ressentir.

De même que certaines plantes, les graines exotiques ont besoin de chaleur pour germer. En effet, une température de 28 degrés Celsius est indiquée. Le placement de votre semis dans un endroit chaud est donc recommandé. Ceci permet de faire sécher au plus vite le substrat.

Par ailleurs, la lumière directe du soleil est moins conseillée. Dans le même sens, disposez un couvercle ou un film plastique est essentiel afin de créer un microclimat. Quant au processus de germination, les graines grandissent entre une et six semaines.

Les types de plantes provenant de graines exotiques

Il existe de nombreux types de plantes issus de fruits exotiques divers. C’est le cas de l’avocat qui donne naissance à une grande plantule grâce à son noyau. En effet, pour sa germination, il est piqué de quatre cure-dents et placé la pointe vers le haut. Ceci est réalisé dans un verre d’eau, la base étant pleinement immergée.

Le litchi aussi donne un bon résultat en tant que plante. Pour une croissance rapide, il suffit de planter le noyau dans un substrat léger. La pointe doit être arrondie vers le haut. Il suffit également de placer la pointe à la pleine lumière posée sur une table de radiateur.

Le processus de plantation est à peu près le même pour les dattes fraîches. Afin d’obtenir un bon résultat, il suffit de tremper le noyau dans de l’eau à température ambiante pendant une bonne semaine. Une fois la racine apparue, vous plantez le noyau dans un pot assez haut. Il doit être rempli d’un mélange de 3/4 de sable pour 1/4 de terreau. Bien que la pousse puisse être lente, le résultat reste satisfaisant.

D’autres plantes issues de la pousse de graines exotiques démontrent également leur particularité. C’est le cas de la chayotte, rhizomes, tubercules et bien d’autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.